Je                                                                            

                                                      PIERRE NAHON

                                                                                Chevalier des Arts et des Lettres
                                                                                Chevalier de la Légion d'honneur

 




1935
30 décembre : naissance à Oran.


1936
Installation de la famille à Paris.


1939
Études primaires au collège Sainte Barbe.


1946-1955
Lycée Janson de Sailly. Rencontre par hasard ses premiers amis du monde de l'art,
Michel Waldberg et Jean-Jacques Lebel qui, par leur attachement parental au Surréalisme, lui permettent de côtoyer André Breton, Matta, Max Ernst…
 

1956-1958
Études supérieures, années surtout où Pierre Nahon fait ses choix littéraires et artistiques avec Artaud, Céline, Bataille, Beckett, mais aussi avec les Surréalistes, et déjà Hartung, Soulages, Mathieu, Poliakoff et Dubuffet.

 

1958-1960
Guerre d'Algérie. Mauvais souvenirs.

 

1960
10 décembre, épouse Marianne Bayet à Paris. Albert Bayet veille aux débuts du jeune couple.
Démarrage dans la vie active : assistant à la direction commerciale de CINEMA et PUBLICITÉ, société filiale d'HAVAS et de PUBLICIS.

1961-1970
Cherche à faire progresser les films de l'entracte en faisant participer des réalisateurs ou des acteurs extérieurs au monde de la publicité. "Je suis fou du chocolat LANVIN" avec DALI est une de ses productions.
De la direction commerciale à la direction de production, termine à partir de
1968, directeur de la production.
Fait entrer à Cinéma et Publicité Jean-Luc Godard, Philippe de Broca, Pierre Grimblat…


1970-1972
Création de LNP, société de production de films de courts-métrages : JOACHIM'S LOVE AFFAIRE de TITUS CARMEL
, HANS HARTUNG et LES PRATICABLES de JEAN DUBUFFET en collaboration avec Daniel Cordier, film primé au festival de Venise.
 

1972-1973

Année sabbatique.
Marianne et Pierre Nahon transforment leur passion en métier.



1973
Création de la Galerie Beaubourg à Paris.
Une liste exhaustive des expositions présentées depuis plus de 30 ans est disponible.
Ils ont contribué à faire connaître ou reconnaître ARMAN, BASQUIAT, BEUYS, CÉSAR, COMBAS, DADO, KLOSSOWSKI, PIGNON, SPOERRI et aussi KLEIN, DUCHAMP, WARHOL, SEGAL, STELLA ou TINGUELY.

 

1993
Après vingt années la galerie Beaubourg se  délocalise à Vence au Château Notre-Dame des Fleurs. Des expositions importantes y sont présentées : Les Bugatti, Les Nouveaux-Réalistes, Nouvelles Impressions d'Afrique… jusqu'à Picabia, pour le 25ème anniversaire de la galerie.

 

2003
Marianne et Pierre Nahon décident, après 30 années de vie publique, de revenir à leur première passion de marchands-collectionneurs… A Vence, Notre-Dame des Fleurs n'est plus visité que par des amateurs invités.

 

2004
Le château apparaît alors trop important pour ne recevoir que quelques privilégiés. Pour clore en beauté, le 13 juillet, vente            « in-situ » des collections vençoises. Tout ce qui se trouvait sur les lieux, intérieur et extérieur, est dispersé par Sothebys.

 

2005/2006
Retour à Paris.